Accueil » Livres » Au nom des enfants, de Simone Chalon

Au nom des enfants, de Simone Chalon

 

Auteur : Simone Chalon
Edi­teur : Le Pré aux Clercs — Paru­tion : 18/02/1999
Prix : 16.62€ — ISBN : 9782842280505

Atten­tion, ce livre n’est plus com­mer­cial­isé par l’édi­teur, vous ne le trou­verez qu’en occa­sion !

A propos de l’auteur

Simone CHALON est prési­dente de la Fédéra­tion des comités Alex­is-Danan pour la pro­tec­tion de l’en­fance, direc­trice de la Famille adop­tive française et mem­bre du Con­seil supérieur de l’adop­tion.

Résumé

Il s’ag­it ici d’un essai, sur les enfants vic­times de mau­vais traite­ments. Simone Chalon par­le ici de mal­trai­tance sous plusieurs formes, que ça soit pédophile, vio­lence, inces­te, aban­dons, ou encore vio­lences dans cer­tains lieux que l’on croirait pro­tégés.

Ressenti

Tout d’abord, je tiens à vous prévenir que c’est un livre très dur émo­tion­nelle­ment. De nom­breux cas de mal­trai­tance sont util­isés ici pour démon­tr­er le pro­pos de l’au­teur, et ils sont tous dif­fi­ciles à accepter pour le lecteur.

C’est aus­si un ouvrage instruc­tif, parce qu’on y apprend de nom­breuses choses qu’on ne soupçonne pas, dont on ne par­le pas assez dans les médias, quelque chose dont on évite presque de par­ler. Parce que oui, on ne par­le pas ou peu de la vio­lence de cer­tains enseignants, ou de cer­tains édu­ca­teurs. Les affaires sont étouf­fées, la jus­tice très lente à être ren­due, et elle ne l’est par­fois jamais.

Il est ter­ri­ble de voir cer­tains témoignages rap­portés ici, et de voir que rien n’a été fait pour l’en­fant. Qu’on l’a ignoré. Qu’on a traité l’en­fant et ceux qui ont ten­té de le défendre de menteurs. Qu’on a préféré croire l’homme qui sem­ble aux yeux de tous le par­fait citoyen.

Cet ouvrage ayant été pub­lié en 1999, il y a donc près de dix ans, il faut tout de même donc pren­dre en compte le fait que cer­taines lois ont en par­tie évolué, mais la lenteur que met la jus­tice à être ren­due, et les juge­ments parais­sent par­fois bien légers au vu des faits.

Etant don­né l’an­ci­en­neté de ce livre, et sa dureté, j’au­rais pu choisir de ne pas vous en par­ler. Seule­ment, il m’ap­pa­raît que la mal­trai­tance est si peu abor­dée, et pour­tant quo­ti­di­enne. On voit nom­bre de cam­pagnes sur les mal­adies et sur la sécu­rité, et si peu sur ce sujet.

Plus d’in­fos sur les droits de l’en­fant ici, et sur la mal­trai­tance .

 

Pour sig­naler un enfant mal­traité, con­tactez le 119.

shaya

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page