Cytheriae, de Charlotte Bousquet

 

Auteur : Charlotte Bousquet – Illustratrice : Elvire de Cock

Editeur : Mnémos – Parution : 2010

ISBN : 9782354080808 – Prix : 20 €

A propos de l’auteur

Charlotte Bousquet est une auteur française, qui a d’abord écrit Zaïna et le fils du vent (1999), Le défi de Zaïna (2001), puis Lights, camera, révolution (2002). En 2002, elle soutient à l’université de la Sorbonne une thèse sur les mondes imaginaires, “les mondes imaginaires et le déplacement du réel : un questionnement de l’être humain” (diffusion ANRT). C’est à partir de 2004 que commence à paraître son grand œuvre, la Trilogie du Cœur d’Amarantha : Les Arcanes de la trahison, Les Arcanes de la discorde et Les Arcanes du jugement, pour lequel elle obtient le Prix Merlin. Son premier recueil de nouvelles, Au miroir des sphinx, est sorti en septembre 2008 aux éditions Argemmios. Son roman Arachnae est paru en avril 2009 aux éditions Mnémos. Cytheriae, deuxième opus de son cycle de fantasy L’Archipel des Numinées (éditions Mnémos) a reçu le Prix Elbakin 2010 (meilleur roman francophone) et le Prix Imaginales 2011 (meilleur roman francophone, meilleure illustration).

Quatrième de couverture

La splendeur de Cribella, capitale lagunaire de Cytheriae, n’est plus qu’un lointain souvenir rongé par l’humidité et la décrépitude. Certains prétendent même que d’effroyables créatures hantent ses canaux nauséabonds… Et voilà qu’aujourd’hui une vague de suicides inexpliqués endeuille le quartier populaire de Métida. Nola, écrivain public, et son amant, Angelo di Larini, sorcier réprouvé de l’Ordre de la Nouvelle Lune, entendent découvrir et combattre les forces à l’oeuvre. Leur dernière piste les mène à Malatesta, démon né d’amours contre-nature prisonnier du Dédale. Sera-t-il un allié… ou leur plus implacable ennemi ?

Ressenti

C’est le premier roman que je lis de l’auteur, les bonnes critiques entendues de par et d’autres sur la toile. Toujours est-il qu’après avoir eu confirmation que le tome 1 était plus indépendant que le reste, j’ai pu entamé tranquille mon tome 2.

On débute l’ouvrage par un prologue, qui nous apprend la mort d’une jeune femme, qu’on peut deviner comme protagoniste facilement (du moins, moi). Ca prend ensuite la forme d’une sorte d’enquête, sur des meurtres très étranges, accompagnés de cartes de tarot, et j’en dis pas plus là dessus.

On est vite face à une profusion de noms et à un nouvel univers, mais la petite liste des personnages au début du livre nous aide, et en route pour l’aventure. Nous suivrons donc une femme sergent qui mène l’enquête, une écrivain public, et un nécromancien.

Pour ma part, j’ai particulièrement apprécié les nombreux morceaux de poésie dispersés dans le roman, tout comme notre écrivain. Il est facile de s’attacher à elle, même si on ne connait que peu de choses d’elle, et de la comprendre face à ce qui lui arrive.

Bref, un roman que j’ai adoré, dont je lirais avec beaucoup de plaisir le tome suivant, et celui d’avant ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *