Les Trois Médecins, de Martin Winckler

Il me faut vous avouer quelque chose d’honteux pour une libraire : Martin Winckler n’était pas un auteur que j’avais déjà eu l’occasion de parcourir, et son oeuvre m’était pratiquement inconnue. Et puis, à force d’entendre partout que c’était super, il a bien fallu se décider à voir ce qu’il en était par moi-même.

Ma première lecture de lui fut donc La Maladie de Sachs, et celui-ci le suivant. Apparemment commencer une série par la fin semble être récurrent chez moi. Les Trois Médecins se déroule 20 ans avant, au moment où Bruno Sachs, le héros, entame ses études de médecine, dans les années 70.

Pour les non-initiés en médecine comme moi, c’e’st l’occasion de découvrir un peu comment ça marche, la difficulté des premières années, le monde parfois impitoyable de la faculté, et surtout, on verra aussi tout une part de politique, avec le féminisme des années 70, la lutte pour l’avortement, et beaucoup d’autres évolutions de la médecine.

Roman à plusieurs voix, c’est juste passionnant. J’adore découvrir un univers totalement différent, et dont on n’a aucune conscience quand on n’est pas du métier, que ça soit la concurrence entre étudiants, la politique. On suit avec grand plaisir le quatuor formé de Bruno Sachs, André Solal, Basile Bloom, et Christophe Gray, tous différents, même si Bruno m’est plutôt antipathique.

Un très beau roman à découvrir, et que l’on devrait donner à lire à tout ceux et celles qui envisagent la médecine pour métier.

Les Trois Médecins, Martin Winckler, P.O.L, 2004.

A propos de l’auteur

Marc Zaffran, né le 22 février 1955 à Alger, est un médecin français, connu sous l’unique pseudonyme de Martin Winckler, comme romancier et essayiste, évoquant souvent la situation du système médical français. Il est également critique de séries télévisées et traducteur. Son site : martinwinckler.com

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *