L’oeil du monde, de Robert Jordan

Auteur : Robert Jordan – Traducteur : Arlette Rosemblum
Editeur : Pocket – Parution : 1997
ISBN : 9782266152556 – Prix : 8.20 €

A propos de l’auteur

Robert Jordan est un Sudiste comme on n’en fait plus. Né en 1948 à Charleston (Caroline du Sud) sous le nom de James Oliver Rigney, initié par son père à la chasse et à la pêche et revenu vivre dans sa ville natale après un détour à la Citadelle – le célèbre collège militaire – d’où il sortit diplômé de physique et, un détour plus lointain au Vietnam, d’où il ramena beaucoup de médailles. Il a commencé en 1977 une carrière d’écrivain qui, à travers le roman historique (sous le pseudonyme de Reagan O’Neal) et le western (pseudo : Jackson O’Reilly), l’a amené, depuis 1986, à la fantasy. Il est décédé en 2007 à la suite d’une maladie orpheline, l’amylose.

Quatrième de couverture

Cinq d’entre eux viennent du Champ d’Edmond : Rand, Mat, Perrin, Egwene et Nynaeve.
Trois sont des étrangers : la Dame Moiraine, le guerrier Lan et le ménestrel Thom. Ils sont huit compagnons qui cherchent Tar Valon, la cité forte. Le Seigneur de l’Ombre a jadis voulu conquérir la Terre mais les Aes Sedai, maîtresses du pouvoir unique, l’ont repoussé. Pour se venger, il a inspiré à ses vainqueurs une folie meurtrière. Où est le Dragon qui guidait les Aes Sedai ? On dit qu’un jour il renaîtra pour délivrer l’univers.

Ressenti

Oui, la quatrième de couverture n’est pas complète, tout simplement pour éviter les spoilers. Vala.
La première chose à dire sur ce “second” tome en poche, c’est qu’on sent plus que jamais la coupure assez brutale qui a été faite, et c’est dommage. En effet, en anglais, les volumes 1 et 2 n’en forment qu’un seul, et c’est pour moi perceptible dans la lecture. Le premier tome était par exemple assez lent, prenant bien le temps de présenter un peu tout, tandis qu’ici, le rythme change.
Tout d’abord, notre petite troupe s’est retrouvée séparée, et on les suit, un groupe par chapitre. Le premier groupe, constitué par Mat et Rand, n’est pas celui le plus intéressant. On y apprend certes des choses essentielles pour la suite, mais bon ^^ Le second groupe est celui de Moiraine, Lan, et Nynaeve. On le croise assez peu au final, mais le jeu entre Lan et Nynaeve est à mourir de rire, d’autant plus que c’est l’occasion pour le lecteur de voir cette dernière un peu autrement qu’en personne très sévère ^^ Le dernier groupe, c’est donc Perrin et Egwene, qui font plein de choses intéressantes, mais dont Egwene est assez peu mise en avant. On la voit, on sait qu’elle est là, mais c’est à peu près tout.
C’est à peu près à la moitié du livre que les choses finissent par s’accélérer vraiment, et qu’on entre dans le vif du sujet.
Côté écriture, c’est toujours aussi agréable pour moi, par contre, comme toujours, l’auteur prend son temps, et même bien son temps, pour nous abreuver de descriptions, et notamment fourrer là dedans des indices pour la suite, sinon c’est pas drôle. C’est aussi assez sombre, puisque nos personnages sont mine de rien enfoncés dans la mouise jusqu’au cou, et plus le récit avance, plus ils s’enfoncent 🙂
Lecture commune faite avec Lael !

4 commentaires

  1. c'est marrant, j'ai pas du tout capté le jeu entre Lan et Nynaeve perso , au point d'être surprise lorsque… ça évolue (ne spoilons pas XD). J'ai plus sentis le fait que Nynaeve déteste Moiraine. A part ça ben tu connais mon point de vue, ah tu m'as donnée envie d'écrire ma critique ^^
    Sinon tu met quelle note finalement ? remarque tu mets ptet pas de note toi ?

  2. Ben je t'avoue qu'en fait on le voit assez peu la progression des sentiments, mais ils me font rire ces deux-là, et que Nynaeve déteste Moiraine, ça se voit oui XD

    Et non je ne mets pas de note, et file écrire ton billet !

  3. Entièrement d'accord avec toi : le découpage de l'édition de poche est une honte.
    Quand tu dis que l'auteur prend son temps, j'ai envie d'ajouter : tu n'as encore rien vu. C'est le roi du délayage! C'est un peu dommage je trouve…

  4. En fait c'est une relecture pour moi Muad Dib, donc je sais qu'il prend tout son temps ! Mais contrairement à d'autres, ça me dérange pas ici, vu la densité des infos qu'il refile ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *