Utopiales 2015, compte-rendu !

Cette année encore se déroulaient les Utopiales, festival de l’imaginaire, à Nantes, du 29 octobre au 2 novembre 2015. Avec les Imaginales, ce festival fait partie de ceux auquels je suis ravie de pouvoir aller, ici, pour la troisième fois. Le thème de cette édition était les Réalité(s).

J’y étais présente du vendredi au dimanche matin. Cette année fut indéniable celle où des blogueurs, puisqu’outre la traditionnelle remise du prix Planète-SF (cette fois dans le programme officiel du festival, la reconnaissance !), ce week-end a été l’occasion d’en rencontrer un grand nombre (Tigger Lilly, Vert, Lhisbei et M. Lhisbei, Gromovar, Lorhkan, Arieste, Fix, Xian, Jae-Lou et son barbu, Elessar et Mme Elessar, Lune, Cornwall , Cédric , Xapur, Arieste et bien d’autres que j’oublie) et ce fut avec grand plaisir !

Cette édition était aussi l’une de celles que j’avais le mieux anticipé : programme des conférences (évidemment non respecté, merci à ActuSF qui va me permettre de faire du rattrapage !), dédicaces, et embarquement dans la valise des livres en prévision ! Je m’étais promis que, vu l’état de ma Pile à Lire, il n’y aurait pas d’achat excepté la traditionnelle anthologie Utopiales 2015, et j’ai presque tenu bon !

Postutopiales

Sur cette photo, Manesh, Origines, Nous allons tous très bien, et AquaTM, étaient déjà dans la valise. Les deux exemplaires de la revue Solaris, Montréel d’Eric Gauthier, et L’ensorceleuse de Pointe-Lévy de Sébastien Chartrand m’ont été offert lors de l’apéritif donné par les éditions Alire, qui souhaitaient se faire un peu découvrir en France à travers les blogueurs. C’est avec plaisir que je découvrirai un peu plus le catalogue de cette maison d’édition qui nous offre en outre les écrits d’Elisabeth Vonarburg. Il me fallait faire un cadeau à un ami non présent, et je n’ai pu résister à l’attrait du Guide des métiers pour les petites filles qui ne veulent pas finir princesses, de Catherine Dufour. Je m’en sors donc avec un +6 en Pal au lieu d’un +1, tant pis !

Les Utopiales sont aussi l’occasion en or de rencontrer des auteurs, et j’y ainsi rencontré Stefan Platteau, très sympathique, et dont on s’est demandé si sa longue dédicace n’était pas le début du nouveau tome de Manesh (hélas non !), le mythique Robert Silverbert (un seul regret, ne pas avoir eu le temps de lire les Monades Urbaines avant, pour avoir quelques mots à dire vraiment), Daryl Gregory (où je me suis maudite de ne pas avoir répété ma phrase en anglais AVANT la dédicace, et de perdre mes moyens), Laurence Suhner (regret numéro deux, ne pas avoir fini la trilogie avant le festival !), et bien d’autres puisqu’avec Vert, on a essayé de chasser la dédicace pour avoir une anthologie complètement dédicacée !

 

Robert Silverberg à la tâche

L’évènement était aussi la remise du prix Planète-SF des blogueurs à la lauréate dévoilée pour l’occasion, Morgane Caussarieu, pour Je suis ton Ombre, édité chez Mnémos. Bravo à elle, ça sera pour moi une occasion de découvrir son oeuvre !

Cette année j’ai également pu découvrir toutes les expositions, pour une fois ! Celle sur Manchu était comme toujours très belle, et celle sur Wika m’a fait découvrir cette jolie bande dessinée, qui me faisait craquer, mais seulement dans sa version luxe, plus grande que l’album classique. L’exposition, Demain, les animaux du futur, m’a fait très envie, il était intéressant de voir que les futurs animaux ressemblaient étrangement à certains dinosaures qu’on peut imaginer. Les Séries B m’ont moins intéressés, probablement parce que je lis peu de bandes dessinées.

12185005_951764408223630_8777498343032141263_o

Exposition Wika

Le stand VR2 Planets permettait d’aller faire un tour sur Mars, grâce à la 3D. Ne voyant pas cette dernière, je craignais de ne pas profiter de cette attraction, mais si, ouf ! J’ai pu voir de mes yeux la surface de la planète rouge, bien différente de ce qu’on peut voir dans Seul sur Mars. L’animateur nous a aussi très gentiment le parcours des drones sur la planète, et celui du héros fictif.

Enfin, il y avait aussi cet atelier de construction Lego de vaisseaux spatiaux, qui avait l’air passionnant. Au fil des jours, nous avons pu voir la flotte s’agrandir, et autant dire que ça faisait rêver…

La flotte de vaisseaux Lego

 

Pour finir, un grand merci à Cornwall pour l’organisation de l’appart-hôtel (c’était top), et merci à vous, pour cette super édition, et je l’espère, à l’année prochaine ! (Le reste de mes photos est disponible ici). Pour plus de comptes-rendu, rendez-vous sur les blogs des autres blogueurs un peu plus haut !

11 commentaires

  1. Je suis en retard, comme d’habitude (d’ailleurs je n’ai toujours pas fait mon compte-rendu, comme d’habitude… 😀 ), mais c’était cool de se revoir, et j’ai déjà hâte de remettre ça l’année prochaine. 🙂

    1. Haha, rassure-toi, je fais rarement de compte rendu aussi :p Et oui bien d’accord, c’était super, à l’année prochaine ! Vivement octobre prochain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.