Accueil » Bilan » Bilan mensuel #42 Janvier 2024

Bilan mensuel #42 Janvier 2024

Janvier, le mois de la reprise. Je ne sais pas pour vous, mais personnellement ce mois a été long et fatigant, pas merci les virus ! Heureusement pour moi, janvier m’a tout de même laissé un peu de temps pour la lecture et le blog. J’ai récemment effectué des modifications niveau commentaires, n’hésitez pas à me faire signe si vous constatez des problèmes.

Côté blog

OK, pas de chronique en janvier, mais promis, ça arrive !

Côté lecture

Vous le savez, le polar fait partie des genres que j’apprécie beaucoup, et ce mois-ci les envies de polar étaient au rendez-vous !

  • N’avoue jamais de Lisa Gardner : j’adore Lisa Gardner, ses romans sont excellents à lire, et celui-ci n’a pas fait exception ! Ne sera pas chroniqué sur le blog.
  • En secondes noces de Shari Lapenu : Un autre polar, cette fois d’une autrice que je ne connaissais pas. Le roman a clairement un problème de rythme et n’est pas franchement intéressant en première partie. Heureusement, la dernière partie rattrape un peu le tir, mais je ne continuerai sans doute ma découverte de l’autrice.
  • Aurora de Kim Stanley Robinson : ce pavé est enfin fini, et sera chroniqué prochainement. Spoiler alert : le livre a des défauts, mais c’est clairement une bonne lecture.
  • Aucune terre n’est promise de Lavie Tidhar : en cours, je prends mon temps.

Côté PAL

Ce mois-ci, la PAL a certes pris un peu de poids, mais deux livres en sont sortis aussi vite qu’arrivés, donc, ça ne fait qu’un +2, ouf !

  • N’avoue jamais de Lisa Gardner

Un homme est abattu de trois coups de feu à son domicile. Lorsque la police arrive sur place, elle trouve sa femme, Evie, enceinte de cinq mois, l’arme à la main. Celle-ci n’est pas une inconnue pour l’enquêtrice D.D. Warren : accusée d’avoir tué son propre père d’un coup de fusil à l’âge de seize ans, elle a finalement été innocentée, la justice ayant conclu à un accident. Simple coïncidence ? Evie est-elle coupable ou victime de son passé ? Maîtresse en matière de suspense psychologique, Lisa Gardner signe l’un de ses thrillers les plus ambitieux sur la famille et ses inavouables secrets.

  • En secondes noces de Shari Lapenu

Sur le papier, Stephanie est comblée : elle a un mari attentionné, une jolie maison dans un quartier huppé, d’adorables jumelles âgées de quelques mois. Certes, elle manque de sommeil et son moral s’en ressent. Mais bientôt les bébés feront leurs nuits, et tout ira mieux.
C’était sans compter l’irruption de la blonde et vénéneuse Erica Voss. Alors que Patrick a toujours prétendu que sa première épouse était morte dans un accident de voiture, Erica présente une version des faits bien plus sordide. Une version qu’elle menace de rapporter à la police si on ne lui verse pas une grosse somme. Chantage ignoble ou révélation bouleversante ? Stephanie ne sait plus qui croire…

  • Le couple et l’argent de Titiou Lecoq

Les hommes sont plus riches que les femmes. Dès l’enfance, les garçons reçoivent plus d’argent de poche que les filles. Adultes, à poste égal, les femmes sont moins bien payées que les hommes. Et le couple accentue encore les inégalités : au cours de la vie à deux, l’écart ne cesse de se creuser, sans que ni l’une ni l’autre ne s’en rende compte. Ou bien préfère l’ignorer. Chaque fois, il y a des explications et une combinaison de «bonnes raisons» mais le tableau général est accablant. J’écris depuis des années sur les violences sexuelles, le travail domestique, l’invisibilisation des femmes.
Il était temps que je m’intéresse à ce qui est souvent plus tabou que la vie sexuelle : l’argent. » Avec un talent rare pour la pédagogie, Titiou Lecoq décortique les statistiques les plus récentes. Elle convoque l’historienne Michelle Perrot, des économistes, une conseillère en gestion de patrimoine, des banquières, sa mère et même des arnaqueuses. Son ton mordant fait le reste. On tourne les pages avec étonnement et parfois colère. Mais Titiou Lecoq propose aussi des solutions simples qui peuvent tout changer.

  • La fille qui se noie de Caitlin R. Kiernan

India Morgan Phelps, dite Imp, veut écrire une histoire de fantômes, avec une sirène et un loup. Involontaire disciple de Jean Cocteau, elle a compris instinctivement, très jeune, que « Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité. » Cette jeune femme remarquable, mais mise à l’épreuve par la vie – sa grand-mère maternelle s’est suicidée, sa mère s’est suicidée – écrit un récit à nul autre pareil, qui oscille entre le journal intime et l’histoire de fantômes. Peu à peu s’élabore un véritable labyrinthe littéraire, dans lequel on rencontrera une sirène, une louve sans défense et enfin, Eva… Une femme qui évoque le modèle d’un tableau datant de 1898 et fascine Imp depuis son enfance.
Mais qui était Eva ? Quelle a été sa vie ?

Côté Ecrans

En janvier, pas de films sur écrans, grand ou petit, mais des séries, puisque j’ai enfin rattrapé mon retard sur Doctor Who, Heartland. Les prochaines à passer sur le grill sont Good Omens avec 2 épisodes, Killing Eve et Mrs Maisel ! En parallèle, quelques séries que je suis ont repris leur rythme hebdomadaire, et moi avec ! Comme d’habitude un bilan plus axé séries suivra à la fin du printemps.

Et toi, tu as fait quoi en janvier ?

shaya

8 réflexions sur « Bilan mensuel #42 Janvier 2024 »

  1. Ahhh, La fille qui se noie, ma meilleure lecture de janvier, très clairement. Emouvant, et très juste dans la représentation du personnage.
    Aurora : voilà, c’est ça le roman que je veux lire de l’auteur, avant sa brique Le ministère du futur !

  2. Ha tiens je ne savais pas que tu regardais Heartland aussi. Je suis justement en train de regarder la S15 qui est dispo sur Netflix (et y en a 2 autres derrière encore, ça s’arrêtera jamais, mais elles n’y sont pas encore dispo)

    (moins pratique pour moi le système de commentaire, il me semble que j’étais directement connectée à WP avant, je n’avais rien à rentrer. A voir si la case enregistrer mes infos est fonctionnelle)

    1. Et si ! Je regarde la série au rythme américain pour le coup, j’aime toujours même si ça commence à tourner un peu en rond. Désolée pour le système de commentaires, pour l’instant je n’ai pas d’autres solutions :/

  3. Youpi ya!! Plein de belles choses!
    C’est trop fort que tu regardes Heartland, et je me réjouis d’en savoir plus sur le bouquin de Titiou Lecoq!
    (Pareil que Tigger Lilly. Je clique sur « Enregistrer mon nom ». Nous verrons lors d’un prochain passage si c’est réellement enregistré!)

    1. Heartland ça reste une des rares séries sur l’équitation à ma connaissance, donc obligée, je crois bien que j’ai lu tous les romans en plus xD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page