Accueil » Actus » Bilan mensuel novembre #16

Bilan mensuel novembre #16

 

 

Novembre, les affaires reprennent ! Bon, ok, pas trop en terme d’articles, mais j’ai clairement l’esprit plus libre pour lire, et pour blogguer ça arrive !

Côté blog

Côté lecture

  • Nos amours radicales, collectif : mini-chronique ?
  • Le chant mortel du soleil de Franck Ferrick : chronique à venir

 

  • After® d’Auriane Velten : chronique à venir
  • La force des femmes de Denis Mukwege : lecture en cours, je suis repassée sur des romans
  • Maggie Terry de Sarah Schulman
  • Viendra la temps du feu de Wendy Delorme

Côté PAL

  • Les grandes oubliées : Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes de Titiou Lecoq

A la préhistoire, les femmes chassaient, au Moyen Âge, elles étaient bâtisseuses de cathédrales ou encore espionnes durant la guerre de Cent Ans ; au XIXe siècle, elles furent journalistes… À chaque époque, elles ont agi, dirigé, créé, gouverné mais une grande partie d’entre elles n’apparaissent pas dans les manuels d’histoire. Dans la lignée des travaux de Michelle Perrot, Titiou Lecoq passe au crible les découvertes les plus récentes. Elle analyse, décortique les mécanismes, s’insurge, s’arrête sur des vies oubliées pour les mettre en lumière. Sa patte mordante donne à cette lecture tout son sel. Les femmes ne se sont jamais tues. Ce livre leur redonne leur voix.

  • Le chant mortel du soleil de Franck Ferric

Il s’appelle Araatan, il est le Grand Qsar. On le surnomme la Montagne car il est haut comme deux hommes, large comme un auroch. Le destin de ce géant est d’achever l’extermination totale des dieux. Une seule divinité a survécu : celle de la cité d’Ishroun. Pour abattre les murailles d’Ishroun et éteindre le culte de la Première Flamme, Araatan se donne un an.
Elle s’appelle Kosum. Née esclave, elle était la meilleure dresseuse de chevaux des plaines. Pour avoir tenté de castrer le fils de son maître, elle a été enchaînée nue à une tour pleine de morts. Alors qu’elle attend, résignée, le baiser mortel du gel, quatre cavaliers la délivrent. Ces hommes durs retournent auprès du Grand Qsar.
Kosum, qui croyait mettre un pied dans la guerre, va entamer un tout autre voyage.

Et le mois prochain ?

Bon, pour la BD du mois, c’est raté, ce sera peut-être plutôt un objectif de l’année prochaine. Objectif du mois : sortir un pavé de la PAL, et ce sera probablement Je suis fille de rage de Jean Laurent Del Socorro ! Pour le reste, place à l’improvisation 😉

shaya

11 réflexions sur « Bilan mensuel novembre #16 »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page