Le Journal intime d’un arbre, de Didier Van Cauwelaert

 

Auteur : Didier Van Cauwelaert
Editeur : Michel Laffont – Parution : Octobre 2011
ISBN : 9782749915005 – Prix : 19 €

A propos de l’auteur

 

Prix Goncourt pour Un aller simple, Didier Van Cauwelaert a écrit vingt-cinq livres traduits dans plus de trente langues.
Avec ce nouveau roman captivant, drôle et poignant, il nous entraîne dans une redécouverte du monde et des hommes à travers la sensibilité d’un arbre.

Résumé

 

Tristan est un poirier, âgé de trois cent ans, qui se retrouve brusquement déraciné à la suite d’une tempête. Ceci est son histoire.

Ressenti

 

Un poirier comme personnage principal, n’est-ce pas original ? C’était ma première rencontre avec l’auteur, et je ne fus pas déçue. Notre ami poirier a bien évidemment une vision bien différente de la vie, ponctuée par les saisons, et par la végétation.

Par lui, on rencontrera aussi d’autres personnages, comme Iseult, l’autre poirier planté en même temps que lui, mais qui a tenu le coup pendant la tempête, si loin de lui à présent. On a ici aussi les souvenirs de l’arbre fendu, qui va vivre à travers son bois. On connaîtra par la même occasion une jeune artiste, et les déboires qui vont avec.

Ce roman se lit très aisément, et c’est avec plaisir que j’ai suivi Tristan, et son devenir, à travers un point de vue surprenant. C’est aussi l’occasion de se souvenir un peu de la nature et de ses bienfaits, et, avouons-le, ça ne fait pas de mal de temps à autre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *