Les livres de la Terre Fracturée (trilogie), de N.K. Jemisin

Et oui, une fois n’est pas coutume, aujourd’hui nous parlerons d’une trilogie dans son ensemble, pour la simple et bonne raison que j’ai lu les trois tomes à la suite. Je vous parle bien sûr de la trilogie des Livres de la Terre Fracturée, écrite par N.K. Jemisin, et achevée. Pour savoir un peu de quoi on parle, résumé du premier tome !

La terre tremble si souvent sur votre monde que la civilisation y est menacée en permanence. Le pire s’est d’ailleurs déjà produit plus d’une fois : de grands cataclysmes ont détruit les plus fières cités et soumis la planète à des hivers terribles, d’interminables nuits auxquelles l’humanité n’a survécu que de justesse. Les gens comme vous, les orogènes, qui possédez le talent de dompter volcans et séismes, devraient être vénérés. Mais c’est tout l’inverse. Vous devez vous cacher, vous faire passer pour une autre. Jusqu’au jour où votre mari découvre la vérité, massacre de ses poings votre fils de trois ans et kidnappe votre fille.
Vous allez les retrouver, et peu importe que le monde soit en train de partir en morceaux.

Mon avis va être court, pour éviter les spoils, et surtout parce que ma mémoire de poisson rouge ne se souvient plus exactement de tout, alors en trois mots : c’était très chouette.

L’univers créé ici par N.K. Jemisin est déjà très original : nous sommes sur un continent appelé le Fixe, soumis à ce qui est appelé des “saisons”, et surtout de (très) nombreux tremblements de terre. Le monde dans lequel vivent les personnages n’est pas vraiment accueillant : tout le monde tente de survivre comme il peut dans cette sorte d’accalmie entre deux apocalypses (Saisons dans les romans) où démarre le récit. Nous pourrions croire que nous sommes dans un univers post-apocalyptique, mais l’apocalypse semble en réalité être en cours.

Parlons un peu personnages : nous en croisons trois dans le premier tome. Essun, avec qui nous démarrons l’histoire, qui découvre que son mari a tué leur fils et a fui avec leur fille. Damaya, petite fille qui découvre ses pouvoirs d’orogène et qui est par la même occasion exclue de la société, et enfin Syénite, orogène adolescente et en apprentissage au Fulcrum. Ces trois femmes ont toutes des caractères forts, même si celui-ci d’Essun est un peu plus compliqué à découvrir : elle est en effet focalisée sur la poursuite de son mari meurtrier.

Oui, plus haut, j’ai parlé orogène. Il s’agit du système de magie mis en place dans cet univers, qui se base sur les minéraux et leurs manipulations. Les orogènes sont craints mais aussi méprisés et tués quand découverts, et sont éduqués dans le fameux Fulcrum. Le système est plutôt original et plus développé dans les deux derniers tomes.

Je ne vous dirais rien plus sur cette trilogie pour éviter les spoils, mais ce fut en tout cas un régal à lire, nous sommes clairement sur une histoire qui sort un peu de l’ordinaire, avec des héroïnes fortes, une trilogie terminée ET récompensées par le prix Hugo !).

D’autres avis : Lutin82, Blackwolf, Lune, Xapur, Lorkhan, Gromovar

Chronique écrite dans le cadre du challenge ABC Littératures de l’Imaginaire organisé par MarieJuliet, et me permet de compléter la lettre J de Jemisin. Retrouvez mon billet d’inscription à ce challenge ici !

15 commentaires

  1. C’est top d’avoir ton ressenti sur toute la trilogie, merci ! Je la lorgnais déjà, maintenant je la veux carrément, et le plus tôt possible 😉

    1. J’avoue que comme j’ai enchaîné les tomes c’était plus simple pour moi de chroniquer toute la trilogie. Il ne te reste plus qu’à aller l’acheter !

  2. Une trilogie populaire et avec de bons retours pour ceux que j’ai vu passer. C’est toujours bien d’avoir un avis quand tous les tomes sont sortis. En tout cas, c’est plus engageant que de parfois se lancer sans savoir quand la suite débarquera (si elle débarque). Il est noté. D’autant plus que l’histoire est alléchante.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.