Liavek, de Gregory Frost, Megan Lindholm et Steven Brust

 

J’avoue tout de suite : la couverture de Yana Moskaluk m’a fait craquer très vite. Voir ensuite que Megan Lindhom alias Robin Hobb y a participé, et c’était parti.

Liavek est en fait le nom d’une ville imaginaire de type médiéval, avec pour particularité que plusieurs auteurs l’ont utilisé pour leurs récits, tels Nancy Kress, Steven Brust, et bien d’autres. Les éditions ActuSF ont choisi de nous faire partager quelques nouvelles écrites dans cette univers, celles de Steven Brust, Megan Lindhom et Gregory Frost.

C’est probablement ce qui m’a le plus fait craindre ce recueil : je ne suis pas une grande fan de nouvelles, et l’écriture à plusieurs mains, si elle peut être formidable, n’est pas non plus toujours au rendez-vous.

Mais ici, les nouvelles s’accordent bien, puisque le recueil s’ouvre sur une nouvelle sur le comte Dashif, ancien sorcier. Si la nouvelle n’est pas exceptionnelle, elle nous présente un peu la cité et son fonctionnement, et les principaux personnages auxquels nous aurons à faire. Les deux suivantes paraissent n’avoir aucun rapport avec la première, et pourtant ! Elles nous présentent le personnage de Kaloo, une jeune fille qui a le malheur de ne pas connaître la date de son anniversaire et donc de pouvoir utiliser sa chance, le pouvoir magique dans cet univers. Les dernières nouvelles achèvent de faire le lien avec le début, pour nous laisser un recueil qui fait finalement un ensemble.

Indéniablement, ma nouvelle préférée est La fortune du pot, où nous trouvons Kaloo et surtout le sorcier L’Ferrti, vieux sorcier qui va servir de maître à Kaloo, et personnage intéressant. Il a également été très appréciable de découvrir la plume de Steven Brust, et je suis bien curieuse de le découvrir un peu plus à l’occasion. De même, j’espère bien que d’autres écrits sur Liavek (il en existe une pelletée apparemment) auront la chance d’être traduits et accessibles au public français.En plus, il peut compter pour ma première participation au challenge SFF au féminin de Tigger Lilly o/

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *