Sur les écrans… #1

Aujourd’hui, c’est inauguration d’un nouveau type d’articles qui j’espère vous plaira !

Je vous l’avais confié à l’occasion du bilan du blog, je cherchais une solution pour vous parler un peu des séries que je peux regarder, et pourquoi des films aussi, tant qu’à faire.

Séries

Pour les séries, ami-e-s sérievores, sachez que Betaséries est votre meilleur ami. Il vous permet de savoir exactement où vous en êtes dans chaque série, et c’est bien pratique. (Pour mon profil avec mes séries, c’est ici.)

Mes séries régulières, donc suivies au rythme VO, sont assez nombreuses : en vrac, sitons Grey’s Anatomy, Ncis, Castle, Criminal Minds, Orphan Black, Orange is the new black, TBBT, Doctor Who, Penny Dreadfull, et sans doute d’autres que j’oublie. Je détaillerai pour celles qui valent le coup un article en fin de saison, si ça vous intéresse.

En séries découvertes récemment, nous avons :

  • Black Mirror : Au cours des dix dernières années, les nouvelles technologies ont transformé de nombreux aspects de notre vie, avant même d’avoir pu dire stop ou de les remettre en question. Dans chaque foyer, un écran plasma, un ordinateur, un smartphone…un écran noir de notre existence au 21e siècle. Black Mirror s’apparente à une nouvelle version britannique de The Twilight Zone, avec des histoires indépendantes qui exploitent notre malaise collectif au sujet du notre monde moderne.

blackmirror

Le nom de cette série m’était connu depuis longtemps, sans que je sache réellement de quoi elle parlait et du principe. Après visionnage, la série est passionnante, car elle traite beaucoup de sujets de société intéressants, et nous offre une vision de la société qui fait froid dans le dos. Cependant, tous les épisodes ne se valent pas, et il peut être déconcertant de découvrir que les épisodes n’ont pas de rapport entre eux, c’est-à-dire pas de personnages récurrents ou même d’univers récurrents. Une mention spéciale au troisième épisode de la saison 1, et au second de la saison deux, particulièrement cruel.

  • Awkward – saisons 1&2 : Une adolescente de 15 ans gagne une certaine notoriété suite à un quiproquo. Elle devient pour ses camarades de classe la fille qui a tenté de mettre fin à ses jours, alors qu’il s’agissait d’un regrettable accident.

awkward

Certes, c’est à la base une série pour adolescents. Mais celle-ci a le mérite d’être agréablement cynique, et son format (20 minutes) en fait la petite série parfaite pour rigoler un peu quand on n’a pas envie d’une série plus sérieuse.

  • Tyrant – saison 1 : Au coeur d’un pays du Moyen-Orient où le temps des révoltes est à l’accalmie, son président, le tyran Khalid Al-Fayed, est sur le point de mourir. Son fils Jamal, craint par le peuple pour ses actes de barbarie, est son successeur naturel mais le vieil homme préfère confier cette tâche à son autre fils, Bassam, qui a choisi il y a longtemps de fuir les horreurs de la guerre pour refaire sa vie aux Etats-Unis. Devenu Barry, il est désormais médecin, marié et a deux enfants adolescents. A l’occasion du mariage de son neveu, il retourne avec sa petite famille au pays sans se douter qu’on va les forcer à y rester…

Adam Rayner stars as Barry Al Fayeed in FX's "Tyrant," premiering Tuesday, June 24 at 10:00 PM ET/PT.

Cette série est très différente de ce que je peux regarder en temps normal, mais sa découverte n’en est pas moins sympathique. Elle est très axée politique comme on l’imagine, et permet une autre vision du Moyen-Orient qui n’est pas sans rappeler le printemps arabe.

Au programme des prochains mois …. Daredevil, Mr Robot, Galavant et la suite de Tyrant !

Films

  • Carol : Dans le New York des années 1950, Therese, jeune employée d’un grand magasin de Manhattan, fait la connaissance d’une cliente distinguée, Carol, femme séduisante, prisonnière d’un mariage peu heureux. À l’étincelle de la première rencontre succède rapidement un sentiment plus profond. Les deux femmes se retrouvent bientôt prises au piège entre les conventions et leur attirance mutuelle. 

carol

Vous en prendrez vite, je rate rarement les films qui traitent de l’homosexualité. Celui-ci a le mérite d’en parler avec une grande pudeur, et de placer l’intrigue dans une Amérique qui manque beaucoup de tolérance à cette époque. Le film est assez lent, ne plaira clairement pas à tout le monde, mais arrive à mettre dans une ambiance que je trouve personnellement très agréable.

  • Spotlight : Adapté de faits réels, Spotlight retrace la fascinante enquête du Boston Globe – couronnée par le prix Pulitzer – qui a mis à jour un scandale sans précédent au sein de l’Eglise Catholique. Une équipe de journalistes d’investigation, baptisée Spotlight, a enquêté pendant 12 mois sur des suspicions d’abus sexuels au sein d’une des institutions les plus anciennes et les plus respectées au monde. L’enquête révèlera que L’Eglise Catholique a protégé pendant des décennies les personnalités religieuses, juridiques et politiques les plus en vue de Boston, et déclenchera par la suite une vague de révélations dans le monde entier.

spotlight_fr

Spotlight n’est pas un film qui peut vous laisser indifférent. Ces journalistes enquêtent sur un sujet difficile, celui des abus sexuels dans l’Eglise Catholique. Mais très vite, leur enquête prendra un tour inattendu, et finira par révéler un des gros scandales de l’Eglise catholique. Le film est poignant, et porté particulièrement par Mark Ruffalo qui joue magnifiquement bien le journaliste torturé par ses découvertes. Ce film oblige à remettre en question les mentalités de la société, celles qui nous poussent à cacher des situations terribles, au lieu de le dénoncer et de permettre à la justice de faire son travail.

  • Free Love : Années 2000. Laurel, est une brillante inspecteur du New Jersey. Sa vie bascule le jour où elle rencontre la jeune Stacie. Leur nouvelle vie s’effondre quand Laurel découvre qu’elle est atteinte d’un cancer en phase terminale. Laurel a un dernier souhait : elle veut que sa pension revienne à la femme qu’elle aime, mais la hiérarchie policière refuse catégoriquement. Laurel et Stacie vont se battre jusqu’au bout pour faire triompher leurs droits.

freelove

Un film lesbien, et avec Ellen Page, impossible de le rater. Et tant mieux parce que ce film est magnifique. A contrario de Carol, on a une histoire d’amour empreinte de passion malgré la différence d’âge, et surtout, leur combat poignant pour l’égalité. Le couple doit lutter malgré la maladie pour obtenir les mêmes droits que les autres, et leur combat sera sans merci. Certains personnages sont caricaturaux, mais délicieusement caricaturaux, et à mon sens, apporte un peu de légèreté à un film dramatique.

10 commentaires

  1. Black Mirror, c’est le top du top !
    Spotlight est excellent aussi, mais j’ai été moins convaincu par la prestation de Mark Rufallo, pas à cause de ses “tortures internes” mais pas ses mimiques du journaliste-cool-la-main-dans-la-poche, trop artificiel je trouve. Mais le reste est tellement bon qu’on passe dessus. 😉

    Et je prends note du reste, ça donne des idées. 😉

    1. Je crois qu’on est tous d’accord pour Black Mirror xD et ça m’a pas gênée perso les mimiques de Ruffalo, je n’y ai pas fait attention 🙂

  2. Je confirme, Betaséries est indispensable 😉 Je regarde aussi Black Mirror et je suis d’accord avec toi, les épisodes ne se valent pas mais dans l’ensemble, je la conseille. Je suis à jour avec Awkward mais objectivement, ce sont les premières saisons les meilleures. J’ai abandonné Tyrant. Et je n’ai vu aucun de ces trois films, je note.

    1. Tu as le même pseudo sur Betaseries ? C’est noté pour Awkward, toute façon c’est typiquement le genre de séries marrantes qui fait son job 🙂 pourquoi as tu abandonné Tyrant ? Pas accroché ?

  3. Je n’ai toujours pas regardé la saison 2 de Black Mirror XD J’ai replongé dans Friends, besoin de série doudou en ce moment. Je suis contente que Spotlight ait gagné l’oscar du meilleur film, ça lui a fait de pub, j’avais un peu l’impression qu’il n’était pas très médiatisé au moment de sa sortie.

    1. C’est vrai pour Spotlight ! Peut-être à cause de son thème pas toujours évident ? Ah je te comprends pour Friends, c’est génial comme série ! Et pour Black Mirror, faut avoir le coeur bien accroché en saison 2 aussi 🙂

  4. Black Mirror, je n’ai vu que la saison 1 et par petit bout, c’est vraiment top mais un peu déprimant ^^
    Akward à l’air très sympa je le note 🙂
    Spotlight, je devrais le voir bientôt.
    Freelove je ne connaissais pas mais ta première phrase me donne envie de le voir !! Ellen Page quoi <3
    Sinon je t'ai rajouté sur BetaSeries ^^
    Mon profil : http://www.betaseries.com/membre/Elessar

    1. Cool merci ! Je suis d’accord pour Black Mirror, c’est triste mais en même temps très réaliste ! Et oui Ellen Page, toujours au top ! Tu me diras si tu as aimé !

    1. En même temps, la série en elle-même est très bien mais assez spéciale aussi, je pense que c’est assez logique que tout le monde n’arrive pas à accrocher 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *