Accueil » Bilan » Bilan mensuel septembre 2020 #2

Bilan mensuel septembre 2020 #2

Le moins qu’on puisse dire, c’est que si l’été a été productif en terme de lecture pour moi, septembre fut définitivement le mois de la panne. Je vous dis tout.

Côté lectures

En temps normal, les pannes de lecture ne durent pas très longtemps chez moi. Mais ce mois-ci, allez savoir pourquoi, rien à faire ou presque, une fois passée ma première lecture. Fort heureusement, pour la fin du mois, quelques nouveaux livres ont été entamés.

Les flammes de l'Empire de John Scalzi

  • Les flammes de l’Empire, L’interdépendance tome 2 de John Scalzi : Chronique complète à venir, mais sachez que c’était très bien !
  • Devenir, de Michelle Obama : La biographie de l’ancienne première Dame des Etats-Unis, en cours de lecture, et qui s’annonce passionnante !
  • Dune, de Frank Herbert : Un classique du genre qu’on ne présente plus, dont la relecture est en cours, lecture commune avec Sabcz.

Côté PAL

Cette fois-ci, la bibliothèque n’a rien fait pour ou contre l’organisme vivant qu’est la PAL, qui a légèrement grossi avec deux titres très différents.

  • Le génie lesbien, d’Alice Coffin

“« Enfant, je m’imaginais en garçon. J’ai depuis réalisé un rêve bien plus grand : je suis lesbienne. Faute de modèles auxquels m’identifier, il m’a fallu beaucoup de temps pour le comprendre. Puis j’ai découvert une histoire, une culture que j’ai embrassées et dans lesquelles j’ai trouvé la force de bouleverser mon quotidien, et le monde. »
 
Journaliste dans un quotidien pendant plusieurs années, la parole d’Alice Coffin, féministe, lesbienne, militante n’a jamais pu se faire entendre, comme le veut la sacrosainte neutralité de la profession. Pourtant, nous dit-elle, celle-ci n’existe pas.
 
Dans cet essai très personnel, Alice Coffin raconte et tente de comprendre pourquoi, soixante-dix ans après la publication du Deuxième sexe, et malgré toutes les révolutions qui l’ont précédé et suivi, le constat énoncé par Simone de Beauvoir, « le neutre, c’est l’homme », est toujours d’actualité. Elle y évoque son activisme au sein du groupe féministe La Barbe, qui vise à « dénoncer le monopole du pouvoir, du prestige et de l’argent par quelques milliers d’hommes blancs. » Elle revient sur l’extension de la PMA pour toutes, sur la libération de la parole des femmes après #Metoo ; interroge aussi la difficulté de « sortir du placard ». Et sans jamais dissocier l’intime du politique, nous permet de mieux comprendre ce qu’être lesbienne aujourd’hui veut dire, en France et dans le monde.”

  • Les Abysses, de Rivers Solomon

“Lors du commerce triangulaire des esclaves, quand une femme tombait enceinte sur un vaisseau négrier, elle était jetée à la mer. Mais en fait, toutes ces femmes ne mourraient pas. Certaines ont survécu, se sont transformées en sirènes et ont oublié cette histoire traumatique. Un jour, l’une d’entre elles, Yetu, va leur rappeler, dans ce roman d’émancipation, magique et réflexif, sur la condition noire et sur l’impossibilité d’une justice, en l’absence de vérité.”

shaya

8 réflexions sur « Bilan mensuel septembre 2020 #2 »

  1. En espérant que la panne soit derrière toi !
    Je commence Dune dès que j’ai fini Vers les étoiles et Les abysses sera lu très prochainement aussi ^^ (enfin le mois prochain je crois, ça se bouscule un peu)

  2. Bon, ça arrive. Je parie que tu as regardé 1 000 épisodes de série et que ton prochain billet séries sera encore plus long que d’habitude.
    Je lirai ton avis sur le bouquin de Michelle Obama avec grand intérêt.

    1. Ha pour le coup je ne pense pas pour le billet séries, je suis plus en mode jeu vidéo en ce moment ^^ C’est noté pour le livre de Michelle Obama !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page