Accueil » Coup de coeur » Sororité, anthologie

Sororité, anthologie

Début avril, les éditions Points ont sorti une collection dédiée au féminisme, au format poche, plus abordable que les grands formats.  C’était l’occasion pour moi de découvrir leur anthologie Sororité, dirigée par Chloé Delaume.

Sororité, anthologie

Dirigé par Chloé Delaume, lauréate du prix Médicis 2020, ce collectif inédit de quatorze autrices est l’occasion de rassembler les femmes et de jeter les bases d’une révolution féministe.

Sous la direction de Chloé Delaume, avec Juliette Armanet, Lauren Bastide, Iris Brey, Estelle-Sarah Bulle, Rébécca Chaillon, Jeanne Cherhal, Alice Coffin, Camille Froidevaux-Metterie, Kyémis, Lola Lafon, Fatima Ouassak, Ovidie, Lydie Salvayre et Maboula Soumahoro.

Sororité est donc un ouvrage collectif dirigé par Chloé Delaume , sorti chez Points , au format poche. Il s’agit d’une réflexion sur ce thème sous différentes formes : des réflexions, de la fiction, de la poésie, et bien d’autres choses encore.

Le texte collectif nous invite à nous interroger sur cette rivalité permanente entre femmes, au lieu d’une solidarité entre nous, opprimées par le patriarcat. Il est aussi appréciable de lire que certains textes se veuillent inclusifs, en n’oubliant nos adelphes (frères et soeurs) transgenres.

« Entre soeurs, on n’a pas besoin de plaire, d’intéresser ou de séduire pour s’aimer : on fait partie, c’est tout ». Jeanne Burgart Goual

Une découverte choquante pour moi a été celle du syndrome de la Schtroumpfette, qui décrit comment dans les arts et médias, l’unique personnage féminin dans une communauté masculine tend à être stéréotypé et défini uniquement par son genre.

Le recueil ne m’a pas convaincue sur tous les textes, certains étant par exemple axés sur la maternité, et d’autres un peu trop dans la poésie, et j’ai clairement une préférence pour des textes d’opinion. Sororité est également très intéressant pour découvrir de nouvelles plumes sur du format court, et parfois avoir très envie de les découvrir plus longuement.

Sororité reste un recueil très riche à lire, et je ne peux que vous le recommander.

shaya

9 réflexions sur « Sororité, anthologie »

  1. Fort intéressant!
    Pour le boulot, j’ai lu récemment une réécriture de l’histoire de Cendrillon dans laquelle les demi-sœurs de Cendrillon ne sont pas des pestes, mais des jeunes femmes très sympathiques qui soutiennent leur demi-sœur. J’ai trouvé ça chouette.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page