Accueil » Actus » Bilan mensuel juin #11

Bilan mensuel juin #11

Le mois de juin a été un peu plus calme niveau lecture, mais ce fut l’occasion de rattraper un peu d’articles en retard, bien qu’il en reste encore beaucoup. En route !

Côté blog

Côté lecture

  • La Roue du Temps tome 11 : Le poignard des rêves de Robert Jordan : je ne le chroniquerai pas car peu d’intérêt pour moi sur un tome 11, mais sachez que j’apprécie toujours autant ma lecture !
  • Sororité, anthologie : Un petit essai sur le thème de la sororité qui s’est avéré passionnant ! Chronique à venir
  • Chroniques du pays des mères d’Elisabeth Vonarburg : Il s’agit ici d’une relecture, que je ne chroniquerai pas non plus, mais d’autres n’arrêtent pas de le dire, ce roman est vraiment passionnant.
  • Loué soit l’exil de Vonda N. McIntyre : lien

Côté PAL

Bon, d’accord, elle a pris un peu de poids. Mais c’est pour la bonne cause !

  •  La troisième griffe de Dieu d’Adam Troy Castro

En choisissant ses nouveaux maîtres, Andrea Cort a été bien récompensée : elle est devenue Procureure extraordinaire pour le Corps diplomatique de la Confédération homsap. Enfin libérée de la plupart des liens hiérarchiques, elle n’a plus à rendre compte de ses déplacements.

Invitée par la famille Bettelhine – des marchands d’armes qui sont moralement complices de nombreux massacres et génocides –, elle se rend sur Xana. Andrea méprise les Bettelhines, mais la curiosité est plus forte : elle aimerait savoir ce qu’ils lui veulent.

A peine arrivée au port orbital, des assassins tentent de l’éliminer avec une arme extraterrestre vieille de 15 000 ans : la troisième griffe de Dieu. Une arme aux effets effroyables. Piégée dans un ascenseur spatial, Andrea va devoir mener l’enquête la plus périlleuse de sa carrière.

  • Dans les profondeurs du temps d’Adrian Tchaïkovsky

Il y a plusieurs milliers d’années, la Terre a envoyé de nombreuses équipes dans l’espace en vue de terraformer de nouveaux mondes et de donner un futur à l’humanité.
Arrivés à proximité d’une de ces planètes, les scientifiques à bord du vaisseau de terraformation baptisé l’Égéen découvrent, contre toute attente, qu’elle abrite déjà une forme de vie. Vont-ils surseoir à l’exécution de leur mission ou, envers et contre tout, rendre la planète habitable pour l’homme alors que la Terre n’a plus donné signe de vie depuis bien longtemps ?
L’un d’entre eux, Disra Senkovi, est convaincu que des poulpes qu’il a élevés à la conscience pourront les aider à accomplir leur tâche au mieux. Et peu importent les conséquences.

  • Perles de Chi Ta-Wei

Une foule d’êtres insolites, sirènes, faunes, androïdes, mangeurs d’insectes, enquêteurs intergalactiques, rôdent dans les pages de ce recueil de nouvelles. Avec son écriture expérimentale mais toujours sensible, Chi Ta-wei invente des mondes à venir qui, tout en ressemblant étrangement au nôtre, révèlent les poisons qui le rongent et s’efforcent d’en trouver les antidotes. Après Membrane, roman de science-fiction puissant et poétique sur les mutations du corps et de la mémoire, il interroge ici les dérives de nos sociétés techniciennes et la normativité de nos identités.

  • Dans le sillage de Poséidon d’Alastair Reynolds

L’humanité a atteint les étoiles.

Deux cents ans après la chute du Mécanisme, la société humaine a regagné une certaine stabilité. On trouve des colonies sous les océans, partout dans le système solaire et même au-delà. Seule la présence insidieuse des Gardiens menace toujours les voyages interstellaires.

Cependant, lorsqu’un message radio apparemment impossible parvient à la planète Creuset, tout change. « Envoyez Ndege » : le message semble provenir d’une région non explorée de l’espace. Qui peut bien en être l’auteur ? Et pourquoi mentionner Ndege Akinya, la scientifique tombée en disgrâce ?

Afin d’obtenir des réponses, l’une des expéditions les plus audacieuses de l’Histoire est lancée, s’aventurant plus loin dans l’espace qu’on ne l’avait encore jamais osé…

shaya

10 réflexions sur « Bilan mensuel juin #11 »

  1. Comme j’aimerais un jour pourvoir lire une saga qui me plaise sur plusieurs tomes, c’est pas facile de trouver la bonne sur le long terme comme ta lecture de « la roue du temps », souvent je lâche en cours de route par manque de renouvellement ou d’intrigue qui piétine, mais je ne désespère pas.
    (enfin si, j’avais adoré « les rois maudits » de Druon, dans un autre registre).
    Je dois absolument lire le tome 3 d’Alastair Reynolds.

    Bonnes vacances

    1. Et bien j’espère que tu trouveras, j’avoue que ça fait partie de mes petits plaisirs les longues sagas, un peu de boulimie littéraire sans doute 😉 Merci et bonne lecture à toi !

    1. Merci beaucoup, je serais curieuse de ton avis sur La roue du Temps, beaucoup de gens ont du mal avec cette saga 😉 Merci pour ton passage ici !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page