Apocalypse Bébé, de Virginie Despentes

 

Auteur : Virginie Despentes
Editeur : Grasset – Parution : Août 2010
ISBN : 9782246771715 – Prix : 19 €

A propos de l’auteur

Virginie Despentes est née en 1969 à Nancy.
Romancière, elle est l’auteur de Baise-moi (1993), des Chiennes savantes (Grasset, 2001), des Jolies choses (Grasset, prix de Flore 1998), de Mordre au travers (Librio, 1999), de Teen Spirit (Grasset, 2002), de Bye-bye Blondie (Grasset, 2004) et d’un essai, King Kong Théorie (Grasset, 2006). Publiée dans de nombreux pays à l’étranger, Virginie Despentes est également réalisatrice.

Résumé

Valentine, fille adolescente d’un père écrivain, a disparu. La narratrice, qui travaille pour un groupement d’enquêteurs privés, est chargée de la retrouver, et fera pour ça appel à la Hyène, détective privée également… Que l’enquête commence !

Ressenti

Si vous avez déjà lu Virginie Despentes et détesté son style, si le cru et l’argot vous font frémir dans un roman, ne lisez pas celui-ci. Ici, il n’y a pas d’effet de style, seulement un langage plutôt parlé, et l’auteur ne se gêne pas pour mettre pour des vulgarités dans ses romans.

Nous suivons principalement la narratrice Lucie, mais pas uniquement, puisque ce roman est construit de façon à ce qu’à chaque chapitre, un nouveau personnage prenne la parole, à l’exception de Lucie.

C’est une méthode qui est très bien employée ici, puisqu’on va ainsi découvrir l’entourage proche de Valentine, et apprendre à la connaître par leurs yeux. Les personnages sont très différents, puisqu’on va aussi bien rencontrer le père de la disparue, écrivain médiocre persuadé de mériter bien plus, que la Hyène, enquêtrice lesbienne qui ne suit pas vraiment la légalité, en passant par le cousin banlieusard, qui a une vision bien à lui de la vie.

Grâce à cette diversité, ce roman finit par former un portrait intéressant, qui ne se focalise pas que sur l’enquête et sur la disparition de Valentine ^^ A lire si vous n’avez pas peur du langage cru et de la vulgarité dans un livre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *