Accueil » Actus » Bilan mensuel juin #22

Bilan mensuel juin #22

Un mois de juin un peu décevant en terme de blog et de lectures, mais aussi très impacté par la vie personnelle, donc, tant pis, on fera mieux plus tard !

Côté blog

Rien à signaler

Côté lecture

  • Sorrowland de Rivers Solomon : chronique à venir, mais j’ai adoré
  • Les flots sombres, Chevauche-Brume tome 2 de Thibaut Latil-Nicolas : une belle surprise, chronique à venir !
  • Les tours de minuit, La roue du Temps tome 13 de Robert Jordan et Brandon Sanderson : avant-dernier tome, hâte à la fin en octobre/novembre !

Côté PAL

Beaucoup plus raisonnable que le mois dernier, mais trouverez-vous le point entre les trois premiers titres de cette liste ? (Et non, ce n’est pas le fait que ce soit des femmes!)

  • Un monde de femmes de Sheri S. Teper

Bientôt, Chernon pro

noncera le voeu des braves comme tous les adolescents de son âge. Il accablera d’insultes les dissidents qui quitteront la garnison par la Porte des Femmes. Il partira à la guerre : c’est sa mission, son honneur d’homme.
Stavia, elle, tâchera d’oublier Chernon. Comme toutes les jeunes filles, soumise, elle apprendra la médecine, s’initiera au savoir des livres anciens. Peut-être même se joindra-t-elle à l’une des missions d’exploration des zones de désolation. Les femmes ont tant à faire pour retrouver les connaissances d’avant le cataclysme !
Ainsi va la vie dans la Fédération. Aux hommes la noblesse des armes, aux femmes l’humble mission d’assurer la survie de la communauté. Injuste, cette discrimination rigide ? Mais à y regarder de près, le pouvoir, le vrai, n’est peut-être pas là où on l’imagine…

  • Frère termite de Patricia Anthony

Pour organiser l’extermination en douceur de l’espèce humaine, quelle meilleure base choisir que la Maison Blanche ? C’est ce qu’ont parfaitement compris les extraterrestres qui s’y sont installés à l’insu de la population dès le début des années cinquante.
Mais pour le conseiller spécial Reen, ce qui devait être une mission detout repos tourne au cauchemar. Les humains sont vraiment impossibles ! Il ne supporte plus les émeutes à Washington, ni les graffitis sur les murs, ni la blouse aux couleurs criardes de sa secrétaire. Et encore moins le Président qui se passionne pour le spiritisme et passe son temps à commander des pizzas. Sans parler de tous ces conflits dans le monde qui risquent de mettre en péril une stratégie extraterrestre mûrement réfléchie. Pire

: à trop fréquenter les humains, ne serait-il pas en train de devenir un petit peu comme eux ?

  • Fendragon de Barbara Hambly

 » Je suis Morkeleb le Noir. Je ne suis et ne serai l’esclave de personne, encore moins d’une femme humaine.  »
Lorsque Jenny Waynest, compagne du Fendragon des légendes, accepte d’accompagner l’amour de sa vie vers les terres du Sud où l’appelle son Roi, elle ne sait pas ce qui l’attend: les intrigues vénéneuses de la magicienne Zyerne, le souffle brûlant du plus sombre des dragons, mais aussi le feu dévorant d’une passion séculaire – la douleur, le renoncement et la mort

  • Les tours de minuit, La roue du Temps tome 13 de Robert Jordan et Brandon Sanderson

La Roue du Temps tourne et les Âges naissent et meurent, laissant dans leur sillage des souvenirs destinés à devenir des légendes.
Alors que des hordes de Trollocs déferlent de la Flétrissure, les premières secousses de l’Ultime Bataille ébranlent une partie du monde. Les sceaux de la prison du Ténébreux faiblissant de plus en plus, la Trame elle-même menace de se détisser.
Hanté par les fantômes de son passé, Perrin est dans une impasse. Pour en sortir, il devra dominer le loup qui est en lui. Sinon, il se perdra à jamais dans la folie qui a déjà détruit plus d’un homme aux yeux jaunes.
Avec ses alliés, Mat se prépare au défi le plus risqué de sa vie. Car la tour de Ghenjei l’attend avec ses secrets, ses dangers… et ses surprises.

shaya

13 réflexions sur « Bilan mensuel juin #22 »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page