Docteur à tuer, de Josh Bazell

 

Auteur : Josh Bazell – Traducteur : Denyse Beaulieu
Editeur : Le livre de poche – Parution : mai 2011
ISBN : 9782253158332 – Prix : 6.50 €

A propos de l’auteur

Josh Bazell est un auteur américain.

Après des études littéraires à l’université de Brown, il a suivi des études de médecine à l’université de Columbia. Docteur à tuer, son premier roman, a été sélectionné par Time Magazine comme l’un des meilleurs romans de 2009.

Résumé

Peter Brown est interne dans un horrible hôpital de Manhattan. Eddy Squillante, son nouveau patient, mourant, découvre qui il est réellement, et une course contre la montre s’engage pour garder le secret….

Ressenti

Le résumé était pourtant attrayant. Le personnage de Peter aussi, d’autant plus que j’ai adoré les polars du milieu médical plus jeune. Et pourtant. Il fut difficile pour moi d’accrocher à ce livre.
L’auteur semble avoir voulu nous présenter ici son personnage et sa vie antérieure d’ex-tueur à gages, ce qui n’est pas une mauvaise chose et qui paraît intéressant, sauf qu’au final, l’impression a été que tout le livre ne servait qu’à cela, et c’est dommage. Ou du moins, c’est le genre de procédés qui est intéressant lorsqu’une série de romans sur le personnage principal débute (ce qui n’est pas le cas ici), ou quand il fait partie d’une longue série, et qu’il s’agit simplement d’un épisode flashback.
C’est dommage, parce que du coup, ce qui est tant vanté sur la quatrième, on ne le découvre pas vraiment, et on se contente plutôt d’explorer le passé de Peter. Un petit polar qui se laisse lire malgré tout, mais pas prenant comme on les aime.

Un commentaire

  1. xD "Docteur à tuer" ce titre en carton. Je l'ai lu en anglais moi et j'ai bien aimé (même si l'anglais vulgaire c'est un peu chaud).

    Entre son ancienne vie qui le rattrape et sa matinée qui commence très mal j'ai trouvé que y'avait pas mal de suspense et que c'était bien sympa, faut plus le voir comme un mélange de Dr House/film de Guy Ritchie.

    Mais c'est sûr que là, la quatrième de couverture le vend très mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *