La mort d’un clone, de Pierre Bordage

Auteur : Pierre Bordage
Editeur : Au Diable Vauvert – Parution : Janvier 2012
ISBN :9782846264099 – Prix : 19 €

A propos de l’auteur

Né en 1955 en Vendée, Pierre Bordage est lauréat du Grand prix de l’imaginaire pour Les Guerriers du silence (L’Atalante) aujourd’hui adapté en bande dessinée, du Prix Tour Eiffel pour Wang (L’Atalante), du Prix Inter Comités d’Entreprise 2008 et du Prix des Lecteurs du Livre de Poche 2009 pour Porteurs d’âmes. Riche d’un imaginaire trempé dans les mythologies, c’est un visionnaire et un conteur hors pair. Auteur populaire plébiscité par les lecteurs avec plus d’un million de livres vendus, son inspiration l’a conduit de la science-fiction à la fantasy, ou de l’anticipation au polar.

Avec Mort d’un clone, écrit au début du nouveau millénaire et qu’il avait gardé inédit, il concrétisait son désir de mettre en scène le monde d’aujourd’hui. Comme il l’avait fait pour Les Fables de l’Humpur, sa plume épouse époque et personnages, et montre une étendue stylistique qu’on ne lui connaissait pas encore : décapant et digne des meilleurs satiristes !

Résumé

Fin du XXème siècle, on nous raconte la vie de Martial Bonneteau, employé aigri d’une quarantaine d’années, marié à une femme qu’il n’arrive pas à satisfaire et qu’il n’aime pas, père de deux fils tristes et d’une fille en quête d’elle-même. Jusqu’au jour où sa vie bien réglée se dérègle.

Ressenti

D’ordinaire, j’apprécie les romans de Pierre Bordage, et celui-ci me paraissait intéressant à sa sortie. Manque de chance, je n’ai pas du tout été convaincue par ce livre-ci.

Les personnages sont assez détestables tous autant que les autres, à commencer par le personnage principal, qui ne se prend absolument pas en main. C’est tout de même assez intéressant de voir comment Martial va tenter de se sortir de cette routine où il se trouve piégé.

On comprend bien la volonté de critique de l’auteur, mais ça n’a pas accroché avec moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *