Les malheurs de Mille Plume, de Jacqueline Wilson

 

Auteur : Jacqueline Wilson – Traducteur : Cécile Dutheil de la Rochère
Editeur : Gallimard jeunesse – Parution : Janvier 2011
ISBN : 9782070632510 – Prix : 13.50 €

A propos de l’auteur

Jacqueline Wilson écrit à neuf ans son premier livre de 22 pages intitulé ” meet the Maggots” qui parle d’une famille de 7 enfants. Elle étudie d’abord le secrétariat puis se lance dans le journalisme et dans l’édition .A 19 ans, elle épousa William Millar Wilson. Deux ans plus tard, elle eut une fille nommée Emma. À 24 ans, elle écrit ses premiers romans à destination des pré-adolescents. Tous ses livres sont illustrés par Nick Sharratt. Elle a remporté de nombreux prix, dont le “Children’s Book Award” en 2000 et 2003 ainsi que le prix Tam-Tam pour Lulu Bouche-cousue. Elle vit aujourd’hui près de Londres. En 2008, elle a été élevée au rang de Dame de l’Empire britannique.

Résumé

Mille Plume est une petite fille abandonnée par sa mère à la naissance, et qui va vivre en famille d’accueil, où elle est heureuse. Malheureusement, à l’âge de cinq ans, elle doit retourner à l’orphelinat, pour recevoir une bonne éducation…

 

Ressenti

Londres, 1876. Millie Plume est une petite fille rousse comme le diable, que sa maman a abandonné à la naissance. Elle a été confiée à une famille qui est chargée de l’élever jusqu’à ses cinq ans, et la rendre à l’orphelinat, pour qu’elle y reçoive une bonne éducation. Elle doit là bas dire adieu à tout ce qu’elle a connu auparavant, se plier à des règles strictes, et surtout, apprendre tout le nécessaire pour être servante une fois adulte.

 

Agréable à lire, ce roman aborde le sujet sensible de l’abandon, et des placements en famille d’accueil. Jacqueline Wilson parvient très bien à éviter de faire un roman triste, puisqu’elle a choisi de nous raconter l’histoire de la petite Millie, joyeuse et dotée d’un fort caractère. Elle n’est certes pas exempte de défauts, mais a ses propres rêves et est très attachante. On a aussi ici un petit aperçu de la vie d’une jeune fille à Londres, en 1876. Histoire de terminer en beauté, le roman s’achève sur un avenir et des retrouvailles pleines d’émotions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *