L’homme qui mit fin à l’histoire, de Ken Liu

kenliu

J’avais déjà découvert Ken Liu avec son très sympathique recueil, La Ménagerie de Papier, lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire en 2016.

Pour cette novella, Ken Liu a choisi d’explorer une partie peu connue de la Seconde Guerre Mondiale, avec l’histoire de l’unité 731, qui se livre à l’expérimentation humaine entre 1936 et 1945. Cet épisode de l’Histoire semble avoir été passé sous silence, la preuve en est la reconnaissance officielle japonaise du bout des lèvres, en 2002 seulement. A travers deux scientifiques qui ont mis au point une machine permettant d’aller dans le passé, ces tristes événements sont enfin exposés au grand jour.

Cette novella est particulièrement surprenante : non seulement son thème est passionnant et peu connu, mais sa forme est également particulière. Nous ne sommes pas dans un récit classique où les personnages racontent une histoire, mais dans un documentaire-choc, destiné à contraindre les Etats à reconnaître leur culpabilité. Mais pour des faits ayant eu lieu 60 ans plus tôt, sont-ils toujours coupables ?

La technique des deux scientifiques pousse également à la réflexion : leur machine ne leur permet d’envoyer qu’une seule personne à la fois, une unique fois par période visitée, sans possibilité d’interaction. Pour leur documentaire, ils choisissent d’envoyer dans le passé des familles des victimes. Mais est-ce vraiment leur rendre service que de les laisser voir les sévices subis par leurs proches ? Une telle exploration ne devrait-elle pas être réservée aux historiens, observateurs neutres de l’Histoire ?

Ce texte soulève une quantité très impressionnante de questions en une centaine de pages, et on en redemande. Cependant, même si ça n’a pas été mon cas, attendez-vous à ressortir bouleversés de la novella de Ken Liu.

Chronique écrite dans le cadre du Défi SFFF et diversité, et qui compte pour l’item 10 Lire une oeuvre de SFFF par un auteur non occidental.

logodiversitepetit

D’autres avis chez les copains : Lune, Cornwall, Apophis, Lutin82, BlackWolf, Vert, Lorhkan, etc.

10 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *