[TAG]Les coulisses de Shaya, partie 2

Le tag des coulisses du critique – part 2 est de retour, merci encore au Chien Critique, (et pour rappel, retrouvez la partie 1 ici.)

1. Chronophage, le blogging ?

Oui et non. En fait, ça le serait si je respectais vraiment un planning de publication etc. Dans les faits, il n’y a pas de planning, c’est au feeling, et j’ai la chance (relative) d’écrire assez vite si nécessaire. La partie chronophage est plus pour moi la lecture des autres blogs et les commentaires, ainsi que leurs suivis.

2. Le rythme de publication

Bon, ben, j’ai déjà plus ou moins répondu plus haut. Idéalement, il faudrait que je publie une fois par semaine ou toutes les deux semaines, le problème, c’est que je ne le fais pas. Ce n’est pas faute de lire, de regarder des films et des séries, mais la procrastination est mon amie comme on dit…

2. Les demandes d’auteurs

Des demandes d’auteurs, mon blog en reçoit peu. À vrai dire, tant mieux, parce que même si on peut toujours m’accuser de ne pas soutenir les auteurs français, les auto-édités et tout ce que vous voulez, j’aime lire quand j’en ai envie et non par obligation. Et soyons francs, si on accepte un livre offert par son auteur, c’est bien une obligation, tout comme la chronique derrière. (Soyons encore plus franc, la majorité des demandes comme celles-ci émanent d’auteurs auto-édités, et l’auto-édition ne me tente pas du tout.)

3. La gestion des commentaires

C’est tellement top de voir des commentaires qui apparaissent sur le blog, ne serait-ce que pour le plaisir de savoir qu’on est lu, et aussi de découvrir de nouveaux blogs ! Le problème, c’est qu’y répondre, et aller commenter chez les autres, ça prend du temps. Encore plus quand on procrastine comme moi et qu’on attend que Feedly indique une bonne centaine d’articles non lus pour s’y mettre.

Vous avez dit “procrastination” ?

4. Les statistiques

Non. Le blog est trop petit pour avoir des statistiques qui font rêver et qu’on a envie de partager. Même s’il semblerait que certain.e.s aiment bien les voir dans les bilans. S’il y a des intéressé.e.s, manifestez-vous !

5. L’attrait de la nouveauté.

Non plus. Depuis un moment maintenant je suis bien éloignée des nouveautés que je lis après tout le monde.

6. Tu voudrais-tu venir jouer dans ma cour ?

L’occasion ne s’est pas présentée pour ce blog et vu ma productivité, c’est sans doute mieux comme ça !

7. Stop ou encore ?

Désolée pour vous, l’arrêt du blog n’est pas encore au programme.

15 commentaires

  1. Et oui lire et commenter les billets des copinautes prend du temps, du temps que l’on pourrait consacrer à soi, à son blog, à procrastiner, à d’autres choses… Mais si je n’aimais pas ça, je ne le ferais pas. Et c’est aussi une attention envers les copinautes parce que oui un com ça fait toujours plaisir! 🙂
    Dans un espace idéalisé de ma conscience, je me dis que si j’accorde de l’attention aux autres, alors j’en recevrai en retour mais, dans la réalité, ça fait un moment que j’ai compris que la réciprocité n’est pas toujours au rendez vous. Peut-être que c’est aussi pour ça que j’ai fini par moins publier, pour ne plus ressentir une certaine frustration (parce qu’on peut se mentir à soi même en disant qu’on n’écrit que pour soi mais je pense qu’on espère toujours que d’autres nous liront et commenteront nos billets).
    Euh… J’ai peut-être bien digressé là non? :p ahah

    Bref, je t’ai lue avec intérêt et j’ai même pris le temps de poser un com 😉

    1. Ah mais la digression c’est le bien, et merci pour ton commentaire ! Je m’efforce d’être dans la réciprocité, mais j’avoue aussi qu’à force, avec tous les blogs qui existent, c’est parfois compliqué. Je peux comprendre que ça entraîne une baisse de publication, alors qu’un tout petit commentaire peut parfois rappeler que si si, on est bien lu !

    1. Ben à force de traîner sur le net ça en fait des blogs à suivre, et je suis moins régulière qu’avant aussi, mais il faudrait y remédier, ça m’éviterait les listes de plus de 100 articles ^^ (Et merci pour la numérotation, c’est corrigé !)

      1. Alors moi je vide Feedly tous les jours pour éviter les crises d’angoisse et je sélectionne ce qui m’intéresse en Read Later, ça limite l’angoisse… jusqu’à qu’on dépasse la centaine d’articles mis de côté xD

  2. C’est une bonne chose de pouvoir écrire vite 🙂 De mon côté, je peux passer beaucoup de temps à écrire. Plus précisément : à me lancer à écrire mon avis. J’ai toujours l’impression d’oublier plein d’éléments que je voulais évoquer. Je ne le considère pas comme de la procrastination de ventiler son temps disponible entre plusieurs activités 😉 Et oui je suis d’accord avec toi, cela prend du temps de lire/commenter/répondre. Je suis bien contente que tu veuilles continuer de nourrir ton blog 🙂

    1. Merci ! Et alors pour te répondre, en fait, je suis rapide à rédiger, par contre pas pour m’y mettre…. Et c’est un gros problème parce que ma mémoire n’est pas géniale du tout et que j’ai tendance à oublier des éléments quand je veux faire mon article du coup… Mais je vois que je ne suis pas la seule, on peut peut-être créer une team #poissonrouge non ? XD

  3. Héhé j’adore ton image ^^
    Intéressant tout ça. 100 articles dans Feedly, mais c’est terrible, il faut une éternité pour rattraper tout ça :O
    Tu as raison de faire au feeling, c’est la meilleure méthode 🙂

    1. 100 articles, je le fais en deux fois en général, non pas par manque de temps, mais parce qu’au bout d’un moment je me lasse. En fait l’idéal serait de ne pas laisser tout traîner comme moi. Et merci pour l’image mais elle provient de la partie du tag chez le chien critique !

  4. Ah je te rejoins entièrement sur la chronophagie du blog : trois jours que je dois commenter ton billet et jamais le temps de m’y coller. Entre la vraie vie, la lecture, la rédaction des avis, pas toujours facile de tout commenter.
    Pour l’instant, je me sers de ma mémoire comme Feedly, mais j’atteins désormais les limites, de plus en plus de billets me passent sous le nez sans avoir le temps de les lire. Depuis que je me suis mis sur Facebook, je pensais qu’il allait être un outil de curation correct, mais le mur d’actualité “bouge” tout le temps. Vais devoir me pencher sur feedly plus sérieusement, mais j’ai peur d’en arriver avec une liste à rallonge comme toi.

    Merci d’avoir jouer le jeu, et je ne suis pas contre des bilans statistiques, j’aime bien espionner mes collègues blogueurs et me dire “Ah Ah Ah, je fais bien mieux !” ou, plus régulièrement “Bouh, personne ne m’aime !”

    1. Je ne sais même comment tu fais sans Feedly. Chez moi, sauvegarder les articles que je souhaite partager et/ou commenter est un automatisme, sinon je fais rien de tout ça. Et Facebook effectivement n’est pas l’idéal. Courage, Feedly est facile à prendre en main ! C’est noté pour les stats !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.